Les réseaux et médias sociaux en 2018

Avec les réseaux sociaux, l’entreprise entre dans une approche conversationnelle avec ses communautés. À la différence d’un site Internet ou d’un blog qui appartient en propre à l’entreprise, les pages, profils ou comptes des réseaux sociaux sont soumis aux conditions de chaque éditeur.

Les principales familles de médias sociaux

Sous le terme de médias sociaux sont rassemblés différents sites et fonctionnalités sociales du web. Ceux-ci permettent entre autres de publier du contenu, comme des articles, des brèves, des photographies, des vidéos, des fichiers PDF, de donner son opinion ou de dialoguer avec d’autres utilisateurs, de contribuer à des projets participatifs, ou encore d’agréger une information pour la restituer ensuite. Les médias sociaux recensent un ensemble hétéroclite de sites et applications. Néanmoins, la nomenclature distingue différentes familles en fonction de leurs finalités :

• les médias sociaux de publication comprennent notamment les blogs et sites participatifs comme les wikis. Ils touchent généralement une communauté de lecteurs étendue,
• les médias sociaux de partage rassemblent de nombreux réseaux sociaux de contenu. Ils ont pour vocation de proposer un contenu destiné à être partagé par la communauté,
• les médias sociaux de réseautage sont représentés par les réseaux sociaux de contact. Les internautes souhaitent ici interagir directement avec d’autres utilisateurs, et élargir leurs cercles de connaissances selon des objectifs personnels ou professionnels,
les médias sociaux de discussion comptent notamment dans leurs rangs les forums de discussions et les messageries instantanées. Les conversations s’organisent généralement autour d’affinités personnelles ou à des fins professionnelles.

Les différents types de réseaux sociaux

Un réseau social désigne un site dont la vocation première est la mise en relation des utilisateurs entre eux. Selon le réseau social, les notions de partage ou de réseautage peuvent être mises en avant. Ils proposent tous, un ensemble de fonctionnalités qui permet de les identifier :

un espace de présentation que l’utilisateur s’approprie. Il précise son profil, publie des éléments variant d’un site à l’autre : publications éditoriales, photographies, vidéos, articles, liens…
un outil de recherche pour identifier des membres partageant des zones d’interaction (passions, vie professionnelle, cursus scolaire, liens familiaux…) et élargir ses réseaux,
• des solutions pour échanger et partager avec la communauté, par exemple une messagerie interne, ou encore la possibilité de commenter ou d’aimer une publication,
des outils collaboratifs élargissent souvent les possibilités d’interaction entre les membres d’un même réseau social. Des groupes (public, fermé ou secret) permettent d’échanger sur un sujet commun, de construire un débat, tandis que les pages fédèrent autour d’un projet.

Les réseaux sociaux connaissent un fort engouement, et de nombreux sites tentent d’exister en adoptant un modèle économique original, clairement différenciateur. Dans la diversité actuelle des réseaux sociaux, nous distinguons deux grandes tendances qui polarisent la majorité des réseaux sociaux :

les réseaux sociaux de contact misent sur la constitution de cercles de connaissances. Ils offrent des outils pointus pour rechercher d’autres membres et interagir avec eux. Facebook, avec ses nombreuses fonctionnalités interactives, se classe dans cette catégorie : un membre peut commenter ou aimer la publication d’un autre, identifier une personne dans une photographie ou une vidéo, poster un message sur le mur d’une relation, envoyer des messages et/ou utiliser une messagerie instantanée au groupe…
• les réseaux sociaux de contenu favorisent la publication d’un contenu original, destiné à être partagé avec la communauté. Pour exister dans un environnement fortement concurrentiel, les réseaux sociaux de contenu adoptent souvent un positionnement original : Twitter, par exemple, a misé sur la publication de messages courts, tandis que Pinterest et Instagram misent plutôt sur l’image, YouTube et Vimeo, sur la vidéo et Snapchat sur les deux formats.

Les principaux réseaux et médias sociaux en 2018

  • Google+ (lancé en juin 2011), conçu comme une couche supplémentaire sur des services Google existants : 540 millions de membres dans le monde, lorsque les connexions par Gmail sont prises en compte -> une couche supplémentaire sur les services Google existants.
  • Google MyBusiness (permet aux entreprises d’apparaître sur le moteur de recherche classique Google, sur Google Maps et sur Google+ et augmenter la visibilité des entreprises, en plus de celle d’un site web), depuis juin 2017, Google My Business permet la publication de posts
  • Facebook (né en 2004, accessible à tous en septembre 2006) : 2,2 milliards d’utilisateurs dans le monde, 1,28 milliard d’utilisateurs par jour sur la planète, 40,8 millions d’utilisateurs mensuels et 26 millions d’utilisateurs par jour en France, 18/60 ans -> construire et fidéliser une communauté, relation client et génération de trafic, viralité, 66% BtoC, 30% BtoB
  • Twitter (créé en mars 2006) : 336 millions d’utilisateurs mensuels dans le monde (320 nouveaux comptes chaque minute), 20,6 millions d’utilisateurs mensuels et 4,1 millions par jour en France, 49% des utilisateurs ont entre 25 et 49 ans. 34% CSP+, 45% femmes, 55% hommes -> média d’information immédiat de microblogging, profils intéressants en B2B pour partager son savoir-faire. Notoriété, image de marque, connexion influenceurs, référencement naturel. 473.400 tweets envoyés toutes les 60 secondes.
  • Linkedin (créé en 2003, racheté par Microsoft en juin 2016) : 500 millions de membres, mais 260 millions d’utilisateurs par mois dans le monde dont 2,1 millions d’utilisateurs par jour, 16 millions de membres en France (estimation à 3,2 millions de personnes qui utilisent LinkedIn chaque mois dans l’hexagone),120 nouveaux utilisateurs chaque minute, 79% des membres ont plus de 34 ans -> actualités, articles, soigner sa réputation, valoriser ses services, apporter de la valeur pour engager son public, élargir son réseau, recruter, prospecter, recommandations, 39% BtoC, 66% BtoB
  • YouTube (créé en février 2005, racheté par Google fin 2006) : 1,8 milliard d’utilisateurs mensuels dans le monde regardent en moyenne 1h de vidéos par jour, autant d’heures de visionnage que d’utilisateurs ! 37,3 millions mensuels, 11,7 millions par jour en France soit 81% de la population connectée, 80% des utilisateurs mensuels ont +25 ans, chaque minute 4,3 millions de vidéos sont visionnés et 400 heures téléversés -> référencement, notoriété, une démonstration est plus parlante qu’un long texte, les jeunes se servent de ce réseau comme moteur de recherche, 53% BtoC, 51% BtoB
  • Instagram (créé en octobre 2010, racheté par Facebook en 2012) : 800 millions d’utilisateurs dans le monde dont 4,8 millions par jour, 16,4 millions en France soit 22% de la population (54% femmes, 46% hommes), 30/50 ans, 49.380 vidéos téléversées toutes les minutes -> application mobile uniquement, contenu original liké ou commenté, permet d’illustrer la vie de son entreprise, construire des relations, des conversations, générer de leads (détection de signaux d’intérêts), 42% BtoC, 22% BtoB, 35% ont entre 25 et 34 ans, 46% des utilisateurs suivent des marques, 70% des membres français se connectent à Instagram tous les jours
  • Pinterest (créé en mars 2010) : 200 millions de membres dans le monde, 3,8 millions en France, 30% ont entre 25/34 ans, 85% de femmes -> recherche et partage de photos, générer du trafic vers les sites web externes, générer de leads (détection de signaux d’intérêts), meilleure utilisation sur ordinateur 39% BtoC, 20% BtoB
  • Viadeo (racheté par le groupe Figaro en décembre 2016, veut regagner la confiance de ses membres et des recruteurs) : 429 millions de membres et 65 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, principalement francophone, 10 millions d’utilisateurs en France, 18/60 ans, 54% hommes -> actualités, articles, soigner sa réputation, 39% BtoC, 66% BtoB
  • Snapchat (créé en septembre 2011) : 178 millions d’utilisateurs par jour dans le monde, 12,2 millions par jour en France, 35% d’hommes, 65% de femmes, 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans -> photos et vidéos éphémères, 18/24 ans, permet d’affirmer son capital sympathie en proposant des contenus inédits
  • Wikipédia (encyclopédie universelle en ligne avec modérateurs, créée en 2001), 600 modifications et 7 nouveaux articles sont créés chaque minute